Mobilité GNV/BioGNV : Teréga et EnR 64 renforcent leur engagement et annoncent la création de la société STIRVIA

13 Déc 2021 | TÉMOB Actus

Dominique Mockly, Président et Directeur Général de Teréga, et Stéphane Castet, Directeur Général d’EnR 64, ont annoncé ce jour la création de la société STIRVIA, fruit d’une collaboration de plusieurs années. Démonstration de l’implication des deux sociétés pour la mobilité renouvelable pour le territoire, STIRVIA vise à développer un réseau de stations publiques GNV/ BioGNV sur le territoire des Pyrénées-Atlantiques avec la possibilité de les faire évoluer en stations multi-énergies.

« Teréga, fidèle à sa stratégie d’accélérateur d’énergies dans les territoires, se réjouit de la création de STIRVIA qui est la concrétisation d’un travail de fond engagé aux côtés d’un autre acteur du territoire engagé en faveur du développement des énergies renouvelables. Le BioGNV est une énergie positive aux multiples potentialités, une clé pour une mobilité décarbonée et une alternative pleinement crédible aux énergies fossiles. »

Dominique Mockly, Président et Directeur Général de Teréga

« Nous sommes heureux d’associer la longue expertise de Teréga à celle d’EnR 64. A travers la création de cette nouvelle société, STIRVIA, nous nous engageons à créer un contexte favorable à l’émergence de stations BioGNV sur le territoire aux retombées locales significatives. Nous répondons ici à notre volonté commune de valoriser au quotidien l’utilisation d’énergies renouvelables et en particulier le biométhane qui sera produit sur le département. »

Stéphane Castet, Directeur Général d’EnR 64 

 Accompagner ensemble l’essor de la filière GNV pour une mobilité plus durable

 La création de la société STIRVIA intervient dans la continuité de la convention signée début 2020 pour la réalisation d’études de potentiel sur le territoire des Pyrénées-Atlantiques. En accord avec le schéma directeur régional mobilité BioGNV de la région Nouvelle-Aquitaine, celle-ci répond aux objectifs suivants :

  • Favoriser la création progressive d’un maillage de stations GNV/BioGNV en accord avec la mobilité de demain sur le territoire du Département 64.
  • Répondre aux objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) et notamment, la mobilité durable : en 2030, elle ambitionne ainsi d’atteindre – 40% d’émission de gaz à effet de serre et de porter la part des énergies renouvelables à 32% de la consommation finale d’énergie.

 Un premier projet est en cours de concrétisation sur Pau et d’autres zones du département sont à l’étude pour l’implantation de stations. Bien que destinées en premier lieu aux professionnels du transport routier, en proposant une alternative au diesel, les futures stations seront ouvertes au public et seront en capacité d’avitailler à terme tout type de véhicules compatibles.

Aujourd’hui, les énergies renouvelables atteignent 20% de l’énergie consommée sur le territoire des Pyrénées-Atlantiques. Implantée depuis plus de 75 ans dans le Grand Sud-Ouest, Teréga, spécialiste du transport et du stockage de gaz naturel et renouvelable, se veut également accélérateur de la transition énergétique. Attachée à son territoire d’implantation et soucieuse de s’engager en faveur de la protection du climat, l’entreprise entend faire du gaz une énergie d’avenir, plus verte.

S’associer à EnR 64 pour accompagner la mise en place de stations Bio GNV sur le Département 64 est donc une évidence pour Teréga : cette collaboration s’inscrit pleinement dans ses valeurs et son plan de transformation IMPACTS 2025.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.